Le pétrole et les craintes déflationnistes font encourir un risque aux marchés d'actions européens

le
0

(AOF) - Malgré l'annonce par la BCE de nouvelles mesures d'encouragement en matière de politique monétaire d'une ampleur supérieure à celle escomptée par les analystes, celles-ci n'ont eu qu'un effet limité sur les marchés, observe Swiss Life AM. Au regard des obligations, les actions demeurent une catégorie d'actifs attrayante à moyen terme. Pour la société de gestion, un nouvel accès de faiblesse des cours de pétrole et un regain des craintes déflationnistes font encourir un risque aux marchés d'actions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant