Le pétrole et le FMI pèsent sur les Bourses européennes

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont fini en légère baisse - Paris faisant exception - entrainés comme hier dans le rouge par le recul du pétrole et l'avertissement du FMI concernant la croissance mondiale. L’indice CAC 40 a clôturé sur un gain symbolique de 0,03% à 4 439,67 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,19% à 3 017,49 points. Aux Etats-Unis, l’indice Dow Jones reculait de 0,44% vers 17h30.

Les indices européens avaient pourtant débuté la séance en hausse grâce à plusieurs indicateurs économiques favorables. Le secteur manufacturier chinois a ainsi renoué avec la croissance en août, avec un indice des directeurs d'achat de 50,4. Il est supérieur à son niveau de juillet et au consensus Reuters, tous les deux à 49,9.

Autre bonne nouvelle, l'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier au Royaume-Uni est ressorti à 53,3 en août, se redressant nettement par rapport à juillet où il était tombé à 48,3. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce qu'il rebondisse, mais pas autant (à 49).

La tendance s'est inversée dans l'après-midi, le FMI ayant averti qu'il pourrait réduire de nouveau sa prévision de croissance mondiale pour 2016. Elle avait déjà été abaissée de 3,2% à 3,1% en juillet.

La fin de séance a aussi été marquée par la poursuite de la baisse du cours du pétrole : le baril de Brent perd 2,39% à 43,63 dollars vers 17h30. Il continue de souffrir de l'annonce hier d'une hausse des stocks américains plus importante que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis : + 2,3 millions de barils contre 800 000 attendus.

Dans le sillage des cours du Brut, Technip a cédé 2,11% et Total, 0,47%. A contrario, Pernod Ricard (+2,33%) a affiché l'une des plus fortes hausses du CAC 40 à la faveur de résultats annuels solides.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant