Le pétrole dévisse sous les 70 dollars le baril

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO - Au cours de la semaine du 26 septembre, le baril n'a pas réussi à tenir la barre des 80 dollars. L'or a chuté sous les 1600 dollars et le maïs a souffert d'une hausse des stocks américains.

Semaine en dent de scie pour le pétrole

Les cours du pétrole ont joué au yoyo la semaine passée, suivant les sautes d'humeur des marchés d'actions. Le début de semaine a ainsi été marqué par un rebond, soutenu par des espoirs d'amélioration sur le front des dettes souveraines européennes. L'idée que les dirigeants de la zone euro puissent muscler leur Fonds de secours a permis au baril de light sweet crude pour livraison en novembre de monter jusqu'à 84,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et au baril de Brent de grimper à 105,02 dollars à Londres.

La chute a donc été brutale mercredi alors que les opérateurs constataient des divisions persistantes au sein de l'Union européenne, une augmentation des stocks d'or noir aux États-Unis (+1,9 million de barils), et des signaux de ralentissement de l'activité industrielle en Chine. Le baril de «light sweet crude» a effacé tous ses gains en trois jours, terminant la semaine à 79,20 dollars. Le Bren

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant