Le pétrole baisse, l'Irak veut rester en dehors de l'accord d'Alger

le
1

(AOF) - Toujours proche de son plus haut de l'année, le cours du baril de pétrole (WTI + brent) cède quelques cents aujourd'hui alors que se tiendra cette semaine (28 et 29 octobre) une réunion cruciale dans la mise en place de l'accord d'Alger. Ce week-end, des officiels irakiens ont ravivé les craintes sur l'échec de ce deal, qui prévoit une réduction de la production quotidienne des pays membres de l'Opep, en indiquant qu'ils ne souhaitaient pas diminuer leur production aujourd'hui de 4,77 millions de barils par jour.

Autre facteur pénalisant pour le cours du pétrole : Baker Hughes a fait savoir que le nombre de puits pétroliers aux Etats-Unis avait progressé de 11 unités la semaine dernière. Cet indicateur hebdomadaire est un marqueur de l'activité du secteur. Vers 17h20, le baril de WTI cote 50,28 dollars, en repli de 1,12%, et celui de Brent vaut 51,27 dollars, en baisse de 0,98%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tomclair il y a 9 mois

    Oui mais baker a aussi annoncé une baisse de 22 puits au Canada. C'est quoi cet article????