Le pétrole au secours des marchés actions

le
0

(AOF) - Les cours du pétrole ont de nouveau donné le « la » sur les marchés actions, permettant aux indices européens de finir en légère hausse. L’indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,54% à 4 380,36 points tandis que l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,35% à 3 043,47 points. Wall Street était en revanche en baisse, l’indice Dow Jones perdant 0,44% vers 17h30 alors que la Fed fera connaitre sa décision sur ses taux ce soir à 20 heures. Les investisseurs ne prévoient pas de hausse et attendent particulièrement ses commentaires sur la situation économique.

Les cours du brut ont accru leurs gains en fin d'après-midi à la suite de la parution des chiffres des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis. Vers 17h40, le baril de Brent s'adjugeait ainsi 4,12% à 32,37 dollars alors que l'Agence américaine d'information sur l'énergie a annoncé une hausse de 8,4 millions de barils des stocks de pétrole brut au cours de la semaine achevée le 22 janvier. Cette statistique officielle a été jugée rassurante comparée aux chiffres dévoilés la veille par l'association professionnelle American Petroleum Institute. Elle avait annoncé une hausse de 11,4 millions de barils des stocks.

Le marché a également continué d'être animé par les résultats des sociétés aux Etats-Unis et en Europe. Airbus (-3,41%) a ainsi fini en queue de l'indice CAC 40, pénalisé par les perspectives décevantes de son concurrent Boeing. Cette annonce du constructeur aéronautique américaine a aussi pesé sur ses fournisseurs, Zodiac (-2,99%) et Safran (-1,59%).

Nokia (-0,54%), qui a récemment réussi son OPE sur Alcatel-Lucent, a pâti des mauvais résultats d'Ericsson.

STMicroelectronics (+4,34%), qui a aussi dévoilé ses comptes du quatrième trimestre, a pour sa part bénéficié de l'annonce de la restauration de son activité de composants pour les décodeurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant