Le pétrole aide Wall Street à préparer Noël

le , mis à jour à 22:59
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a bouclé mercredi une troisième séance consécutive de hausse, soutenue par le rebond des cours du pétrole à l'approche des fêtes de Noël.

Le marché a profité aussi du traditionnel mouvement haussier de fin d'année dans des volumes relativement limités. La Bourse de New York vivra jeudi une séance abrégée et sera fermée vendredi pour Noël.

"C'est presque toujours une bonne semaine pour le marché, qui monte à l'approche de Noël", explique Jeff Clark, analyste de Stansberry Research.

L'indice Dow Jones a gagné 185,34 points, soit 1,06%, à 17.602,61 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a progressé de 1,24% à 2.064,29 points et le Nasdaq Composite a pris 0,9% à 5.045,93 points.

S'ils restent près de plus bas pluriannuels touchés lundi, les cours du pétrole ont rebondi, notamment en réaction à une baisse inattendue des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Dans des volumes d'échanges limités, le contrat février sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a ainsi gagné 1,36 dollar sur le Nymex, soit 3,76%, à 37,50 dollars le baril.

Cela a profité aux valeurs du secteur, Exxon et Chevron affichant respectivement des gains de 3,27% et 3,9%.

L'indice pétrolier du S&P (+4,24%) a enregistré de loin la plus forte hausse sectorielle.

Contre la tendance, le fabricant de semi-conducteurs Micron Technology, qui a annoncé mardi une prévision de perte inattendue pour le deuxième trimestre de son exercice décalé, a vu son titre abandonner 2,2%.

Le titre Nike a d'abord progressé, touchant un record en séance au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 4,1% avant de se retourner à la baisse pour finalement céder 2,38%

Du côté des indicateurs, le marché a appris que les revenus des ménages américains avaient enregistré en novembre leur huitième hausse mensuelle consécutive sur fond de nette progression des salaires, ce qui devrait soutenir les dépenses des ménages et stimuler la croissance économique l'an prochain.

Cette nouvelle, qui suggère que la Réserve fédérale pourrait continuer à relever ses taux à un rythme soutenu en 2016, a fait grimper les rendements des Treasuries, ceux du papier à 30 ans touchant un pic d'une semaine à 3,015%.

Sur le marché des changes, le dollar a progressé légèrement face à un panier de devises de référence

(Chuck Mikolajczak; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant