Le pétrole a pesé en ce début de semaine

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont terminé ce début de semaine dans le rouge, pénalisés par le repli du pétrole. A la clôture, le CAC 40 a cédé 0,86% à 4 509,26 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,65% à 3 059,24 points. A Wall Street, la tendance est plus optimiste grâce aux fusions acquisitions du jour, le Dow Jones gagne 0,02%.

Les Bourses européennes ont souffert ce lundi de la chute des cours du pétrole (vers 17h30, le baril de Brent cède près de 3% à 48,20 dollars et le baril de WTI perd 2,28% à 47,47 dollars). En cause, les inquiétudes concernant la capacité de l'Opep à mettre en oeuvre son projet de réduction de la production pétrolière. En effet, les experts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole se sont réunis à Vienne vendredi sans réussir à trouver un accord.

Logiquement les valeurs pétrolières et parapétrolières ont été malmenées en Bourse : Total a cédé 1,53%, Technip -1,11%, CGG -4,37% et Vallourec -2,23%.

Par ailleurs, les marchés ont marqué leur inquiétude en début de séance, après l'annonce vendredi, d'une enquête du FBI sur les courriels d'Hillary Clinton lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

Dans le sillage, Wall Street a terminé en baisse vendredi mais a rebondi aujourd'hui grâce à plusieurs fusions acquisitions de poids-lourds américains. General Electric a annoncé la fusion de ses activités Pétrole et Gaz avec Baker Hughes pour créer un géant mondial de l'énergie (32 milliards de dollars de chiffre d'affaires). De son côté, l'opérateur de télécommunications CenturyLink a racheté son concurrent Level 3 Communications pour environ 24 milliards de dollars. Enfin, TeamHealth, spécialiste américain du recrutement et de l'externalisation de services dans les hôpitaux, a annoncé son rachat par Blackstone pour environ 6,1 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant