Le «petit prince» rouge prend les commandes

le
0
VIDÉO - A moins de 30 ans, Kim Jong-un tient entre ses mains l'avenir de la dictature.

L'heure de vérité a sonné pour le «petit prince rouge». A moins de 30 ans, Kim Jong-un prend les rênes du pays le plus fermé du monde avec la mission de maintenir un régime totalitaire fondé par son grand-père en 1948. Un cas unique dans l'histoire du monde communiste et un défi semé d'embûches pour ce jeune homme mystérieux, dont même les habitants du royaume ermite savent peu de choses. Le régime n'a pas laissé planer l'ombre d'un doute sur l'avènement du troisième fils de Kim Jong-il. Quelques minutes après l'annonce dramatique du décès de son père, à la télévision, l'agence officielle délivrait un communiqué limpide appelant «tous les membres du Parti (des travailleurs), les militaires et le public à suivre fidèlement l'autorité du camarade Kim Jong-un et protéger et renforcer le front uni du parti, de l'armée et du public». Le rejeton présidera les funérailles grandioses de son père le 28 décembre, passage de témoin symbolique. Il porte sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant