Le «petit Madoff» du Var placé en garde à vue

le
1
Un courtier en assurances de Toulon est soupçonné d'avoir détourné près de vingt millions d'euros en promettant des rendements mirifiques mais illusoires à près de 500 victimes.

Le système était bien rôdé et les promesses de gains alléchantes. Pendant deux ans, un courtier de Toulon a promis à ses clients des placements avec des rendements miracles compris entre 15 et 20%. Mais l'assureur peu scrupuleux, âgé de 45 ans, ne prenait même pas la peine de placer les fonds recueillis, près de vingt millions d'euros au total. L'escroquerie a perduré pendant deux ans, grâce à une bouche-à-oreille amical. On estime à environ 500 le nombre de victimes dans le grand Sud-Est grâce à l'activité mise en place par ses cinq agences de courtage, installées à Six-Fours, Brignoles, Toulon, Hyères, dans le Var, et Nice, dans les Alpes-Maritimes. Un couple varois a ainsi perdu 800.000 euros dans l'opération.

Pour séduire ses victimes, le courtier affirmait avoir passé un accord exclusif avec un organisme financier en liaison avec la Société générale. C'est la banque qui a finalement alerté le 19 janvier le parquet de Toulon, qui s'est dessaisi de l'affa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6784830 le jeudi 2 fév 2012 à 13:49

    Il ne faut pas croire au miroir aux allouettes, je ne plains pas le couple varois, mais les petits contribuables qui eux ont perdus leurs économies. Meme certains banquiers donnent aussi de mauvais placements ne voyant que leurs profits, j'ai failli en faire les frais dans ce cas là demandé les papiers concernant vos placements ou téléphoné à la Direction mère de la Banque, ce que j'ai fait, je ne sais si c'est la suite de mauvais renseignements mais le Directeur a changé de ville.