Le petit hold-up de Monaco

le
0
Le petit hold-up de Monaco
Le petit hold-up de Monaco

Monaco a raté son match face à Leverkusen. À l'arrivée, l'ASM arrache tout de même un point précieux grâce à Kamil Glik, qui a égalisé à la dernière seconde (1-1), répondant à l'ouverture du score de Chicharito. Un vrai hold-up.

AS Monaco 1-1 Bayer Leverkusen

Buts : Kamil Glik (90e+3) pour Monaco // Javier Hernández (73e) pour Leverkusen

Roger Schmidt peut faire la moue. Sur son banc, l'entraîneur allemand du Bayer croyait tenir une victoire méritée à l'extérieur. Mais comme contre le CSKA Moscou lors de la première journée, le Bayer s'est fait rejoindre. Pire, Monaco a égalisé à la toute dernière action du temps additionnel ! Il a fallu une magnifique reprise de volée de Kamil Glik qu'on n'attendait plus pour délivrer le stade Louis-II. Déjà buteur le week-end dernier contre Angers (2-1), le défenseur polonais a sorti une sacrée épine du pied du groupe de Leonardo Jardim.

Relances en touche et signes de Jul



La première occasion monégasque s'est fait attendre, mais est finalement intervenue après 44 minutes de jeu sans éclat. De quoi donner le ton de l'entrée en matière des Monégasques, qui se sont même fait bousculer durant le premier quart d'heure. Titularisé seul en pointe en l'absence de Falcao (commotion cérébrale), Valère Germain est inexistant. Pris par le pressing des milieux du Bayer, Charles Aránguiz et surtout Kevin Kampl, Fabinho et Tiémoué Bakayoko envoient une poignée de relances en touche. Gênant, un peu comme ces gamins qui se prennent pour Jul devant les joueurs sur le travelling de la caméra juste avant le coup d'envoi. Plus en vue, Leverkusen ne parvient pas pour autant à porter le danger. L'ASM est à un cheveu du hold-hup quand la reprise de Thomas Lemar frôle le montant à l'épilogue du premier acte.

Un tir cadré, un but


Dans le deuxième acte, le Bayer Leverkusen prend nettement le contrôle du jeu. Si dominer n'est pas gagner, cinquante ans après, la pub pour les boîtes de conserve est toujours à la mode au Bayer Leverkusen : on a toujours besoin d'un petit pois chez soi. Esseulé entre les défenseurs centraux, Javier "Chicharito" Hernández, déjà auteur d'un triplé le week-end dernier à Mayence (2-3) reprend de la tête un centre d'Admir Mehmedi, qui touchait là son premier ballon. Monaco se…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant