Le personnel de bord de Lufthansa brandit la menace d'une grève

le , mis à jour à 14:50
0

BERLIN, 12 juin (Reuters) - Le syndicat allemand du personnel navigant UFO a déclaré vendredi que la médiation engagée avec la Lufthansa LHAG.DE était peu susceptible d'aboutir à un accord, ouvrant la perspective de nouveaux mouvements sociaux. Lufthansa discute avec différents mouvements représentant ses personnels de son projet de réforme des régimes de retraite prévu dans le cadre de son programme de réduction des coûts. La compagnie a déclaré vendredi avoir soumis la veille une proposition "significativement améliorée" à l'UFO et au médiateur. Mais le syndicat a estimé qu'elle avait présenté des exigences supplémentaires, qui entraîneraient une réduction des pensions pour l'ensemble des employés et se traduiraient également par une dégradation considérable des conditions de travail et de rémunération des personnels navigants. "S'il n'y avait aucun changement significatif, le syndicat estime qu'une grève serait nécessaire", a indiqué l'UFO, qui représente plus de 13.000 membres du personnel de bord évoluant dans différentes branches de la Lufthansa. Les représentants de la direction et du syndicat ont fait part de leur intention de continuer les discussions, alors que le médiateur doit rendre ses recommandations -- non contraignantes -- le 20 juin. L'UFO a précisé que même si la perspective d'un accord lui semblait peu probable, il s'en tiendrait à sa date butoir du 24 juin pour évaluer les propositions qui lui seraient soumises. Le bras de fer entre la Lufthansa et ses salariés au sujet du système de retraites a déjà valu à la compagnie d'être confrontée ces derniers mois à plus d'une dizaine de coûteux mouvements sociaux organisés par les pilotes, qui s'apprêtent à leur tour à s'engager dans un processus de médiation. (Victoria Bryan; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant