Le permis moto en cinq questions

le
0
De plus en plus de quadras sont tentés de se convertir à la moto. Le Figaro a testé les recettes d'une bonne formation au permis A au sein des écoles Monneret

Le permis A évolue. Indispensable pour rouler sur une moto ou un scooter à deux roues de grosse cylindrée, il devra se plier, à compter du 1er janvier 2013, à l'harmonisation européenne. Pour les motards aguerris, la limitation de puissance à 106 ch va disparaître, tandis que les novices verront le bridage de leurs machines passer de 34 à 50 ch. À ce jour 550.000 engins de plus de 125 cm3 circulent en France. Et la croissance du parc explose, notamment celui des maxi-scooters. Le Figaro a suivi pas à pas la formation au permis A au sein des écoles Monneret, dirigées par l'ancien champion Philippe Monneret, par ailleurs consultant moto pour Axa-Prévention. Une référence dans le milieu. Ses stages se déroulent aujourd'hui de Dijon à Albi, en passant par Satory, Montlhéry, Marcoussis ou Meudon, et même sur le mythique circuit Paul Ricard au Castellet. Voici les réponses aux questions que se posent nombre de candidats à ce précieux sésame.

Les épreuves sont-elles di...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant