Le Péril rouge

le
0
Le Péril rouge
Le Péril rouge

Dominée de la tête et des épaules par une Belgique taille patron, la France rend une copie brouillonne, notamment défensive. Valbuena, Ntep, Fekir ou Matuidi ont empêché le naufrage. Côté belge, il fallait être chevelu pour briller à Saint-Denis.

France


Lloris (6) : Brassard autour de son allumette gauche, le junkie le plus connu de France aura fait son possible pour garder sa team dans la course. D'abord impuissant devant Fellaini, il claque sa parade XXL face à Benteke. Mais la vague rouge était bien trop révolutionnaire. Hugo Chávez.

Sagna (1,5) : Le saviez-vous ? Sagnol fête cette année ses 38 printemps, pendant qu'à 39 piges, Cédric Barbosa était encore cette saison un joueur de Ligue 1, avec 29 matchs au compteur. Si la Dèche avait la bonne idée de sauver Willy. Et la France, par la même occasion

Varane (4) : Était bien au marquage de Benteke sur le deuxième but de Fellaini. Courageux, mais à l'image de sa fin de saison au Real Madrid, il s'est effondré comme Marion Rolland aux JO de Vancouver. On en demande bien plus pour un supposé taulier.

Koscielny (3) : Était bien au marquage de Benteke sur le deuxième but de Fellaini. Du coup, il s'est crashé sur Varane. Histoire de ne laisser aucune place au suspense, il paye un uchi mata sur Witsel en pleine surface. Mais quand même, il était VIP pour observer les buts des Diables rouges. Catastrophique.

Trémoulinas (3,5) : Où est passé l'arrière gauche vainqueur de la Ligue Europa 2014/2015 ? Probablement retourné en Gironde. Ce qui est certain, c'est que son sosie vénézuélien fan de la boucherie-charcuterie ne devrait pas faire son retour en équipe nationale.

Cabaye (4,5) : Il a passé cette saison au PSG comme un vulgaire remplaçant. Et quand on sait que Pogba jouait un vrai match à enjeu hier, Yohan devrait finir par se taper le même statut en équipe nationale, pour terminer dans une caravane. Lose yourself. Remplacé par Payet (4,5), centreur en cloche professionnel.

Sissoko (4) : Préfère regarder Fellaini fusiller son capitaine plutôt que s'agripper à sa touffe sur le terrain. En même temps, Moussa est en congés depuis trois mois avec Newcastle. Bref, une culture de la gagne à retravailler. De A à Z.

Matuidi (6,5) : Les vacances sont bientôt proches ? Apparemment, Blaise à l'air de s'en cogner. Monsieur 3 poumons a déposé Marouane Fellaini sur 20 mètres. Il aurait bien aimé mettre un doublé lui aussi, mais ses dons d'organes envers ses coéquipiers lui…















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant