Le père qui aurait étranglé son bébé retrouvé pendu

le
0
Cet homme avait été interpellé dimanche soir après la découverte du corps de son fils dans une chambre d'hôtel. Mais il s'était ensuite échappé de l'hôpital où il avait été admis à cause de son état de santé.

Dimanche matin, un employé de l'hôtel Campanile zone Bastillac-Sud de Tarbes (Hautes-Pyrénées) découvre une chambre fortement en désordre ainsi que des traces de sang. Celui-ci décide d'alerter la police, qui découvre le corps sans vie d'un bébé de cinq mois.

Le vice-procureur François Jardin n'a guère laissé de doute sur l'auteur de l'infanticide. «Selon les premières constatations, le bébé a été étranglé par son père», a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'un écrit revendiquant son acte avait été découvert. Le magistrat n'a cependant pas révélé la teneur exacte de celui-ci ni les raisons pour lesquelles le père aurait tué son fils.

Rapidement interpellé dimanche soir après la découverte du corps de son fils, l'homme est admis à l'hôpital à cause de son état de santé, à la fois physique et psychologique. Pourtant, il réussit à s'échapper dans la nuit de dimanche à lundi, dans des circonstances encore indéterminées. Selon Europe 1, le père

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant