Le père annonce «avoir tué» ses jumelles dans une lettre

le
0
Les enquêteurs avaient déjà trouvé deux courriers où Matthias Schepp annonçait son intention de tuer les jumelles avant de se donner la mort. Une nouvelle lettre, postée d'Italie, assure qu'il est passé à l'acte.

Une information qui laisse présager du pire dans l'enquête sur la disparition d'Alessia et Livia. Matthias Schepp, le père des jumelles suisses disparues depuis le 30 janvier, déclare «avoir tué» ses filles dans une lettre datée du 3 février postée depuis l'Italie, indique la police suisse. Le courrier, envoyé à sa femme dont il est séparé, aurait été rédigé quelques heures avant qu'il ne se jette sous un train en gare de Cerignola. D'autres lettres contenant de l'argent ont été envoyés le même jour.

Vendredi matin, Le Parisien révélait déjà le contenu alarmant d'une lettre-testament laissé par le père à son domicile suisse. Selon le quotidien, qui s'appuie sur une synthèse de la police judiciaire, Matthias Schepp y annonce vouloir tuer ses filles et mettre fin à ses jours. Dans ce même courrier, paradoxalement, il désigne comme légataire universel ses filles, ou, «à défaut», précise-t-il, sa mère, sa s½ur ou son frère.

Une autre de ses m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant