Le Pen veut «leur montrer qu'ils ont tort»

le
0
VIDÉO - La présidente du Front national, que tous les sondages indiquent en hausse, a fait salle comble au Zénith à Paris.

Jean-Marie Le Pen, qui conseillait depuis des mois à sa fille de muscler son discours, a été exaucé. Marine Le Pen a tenu mardi soir son dernier meeting de campagne au Zénith à Paris, marqué par un discours très âpre. La candidate du Front national a réuni environ 7000 sympathisants galvanisés.

En présence de Jean-Marie Le Pen et de Bruno Gollnisch, l'ancien député européen Paul-Marie Coûteaux et le président du comité de soutien de la candidate, l'avocat Gilbert Collard, ont d'abord «chauffé la salle». Marine Le Pen a pris la parole vers 20 h 25 dans un tonnerre d'applaudissements. La présidente du FN a prononcé un discours visant à démontrer que la défaite de Nicolas Sarkozy était inéluctable et qu'elle représentait le vrai «vote utile». «Sarkozy-Hollande, deux enveloppes différentes mais la même soumission aux intérêts des puissants!» a-t-elle tonné. Fustigeant «les aristocrates du système», la députée européenne a lancé au milieu des cl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant