Le Pen se félicite d'une «victoire idéologique»

le
0
VIDÉO - La proposition de Nicolas Sarkozy d'instaurer une présomption de légitime défense pour les policiers figurait dans le programme de la candidate frontiste et avait été écartée en janvier par Claude Guéant.

La réaction du Front national n'a pas tardé après l'annonce de Nicolas Sarkozy d'instaurer une «présomption de légitime défense» pour les policiers. «Je me félicite de la victoire idéologique qui est la mienne. Chaque jour, Nicolas Sarkozy puise dans mon projet», s'est félicitée Marine Le Pen. La proposition présentée jeudi par le président-candidat lors d'un meeting au Raincy, en Seine-Saint-Denis, figure en effet noir sur blanc dans le programme de la candidate frontiste, qui prévoit la «mise en place d'une présomption de légitime défense pour les forces de l'ordre concernant l'exercice de leurs fonctions sur le modèle de la gendarmerie nationale».

L'annonce de Nicolas Sarkozy intervient au lendemain de la mise en examen d'un policier pour homicide volontaire, qui a provoqué la colère des syndicats de policiers. Ce gardien de la paix, qui a tué un délinquant multirécidiviste en fuite samedi à Noisy-le-Sec, dans la banlieue nord de Paris, dit avoir agi en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant