Le Pen s'estime renforcée pour 2014

le
0
Étienne Bousquet-Cassagne a devancé le candidat UMP dans 50 des 121 communes de la circonscription de Villeneuve-sur-Lot . De quoi conforter la volonté de Marine Le Pen de concentrer ses efforts sur les petites communes rurales aux municipales de 2014.

Un chiffre tempère la déception de Marine Le Pen après la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot. Son candidat, le jeune Étienne Bousquet-Cassagne, a presque doublé son score au deuxième tour. Le candidat FN a obtenu 8 852 voix le 16 juin et 15 647 voix le 23 juin. Une percée d'autant plus spectaculaire qu'aucun candidat éliminé le 16 juin n'avait appelé à voter pour lui. Le plafond de verre - c'est-à-dire l'impossibilité, pour le FN, de réunir une majorité de suffrages au second tour d'une élection au scrutin majoritaire faute d'alliés - a tenu. Mais il se lézarde.

«Il y a quelques années, plaide Marine Le Pen, lorsque le FN parvenait à se qualifier au second tour d'une élection au scrutin majoritair...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant