Le Pen raille «la gestion des ego» à droite

le
0
«Plus personne n'incarne l'UMP aujourd'hui, ni Copé ni Fillon», déclare Marine Le Pen.

Au Parlement européen, en session cette semaine, Marine Le Pen a étudié le nouvel organigramme de l'UMP à la loupe. La présidente du Front national se dit convaincue que «cette armée de vice-présidents et de secrétaires nationaux aboutit à un résultat simple: plus personne n'incarne l'UMP aujourd'hui, ni Copé ni Fillon».

On ignore si Marine Le Pen demandera à Brice Hortefeux ou à Rachida Dati, qu'elle côtoie au Parlement de Strasbourg, leur avis sur ce diagnostic. En tout cas, la chef de file de l'extrême droite ne veut voir que «gestion des ego» et «diplomatie des clans» dans la nouvelle équipe dirigeante de l'UMP.

L'euro, «responsable» de la fermeture de nombreuses usines

Prédisant en 2013 une «annus horribilis» au plan économique, Marine Le Pen maintient que François Hollande et l'UMP vont être associés dans un même discrédit par l'opinion. Mardi, d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant