Le Pen : «L'affaire Leonarda, soit une maladresse, soit une manipulation»

le
0
La président du FN critique la méthode employée par le ministère de l'Intérieur. « Les lois doivent être appliquées mais on peut agir autrement qu'en faisant intervenir la police dans le cadre du milieu scolaire ».

Marine Le Pen critique la méthode employée dans l'affaire «Leonarda», la jeune Kosovare expulsée, qui provoque des remous dans la majorité, notamment entre Manuel Valls, ministre de l'Intérieur et le Parti socialiste. «Je pense qu'il y a moyen de s'y prendre différemment. Les lois doivent être appliquées mais on peut agir autrement qu'en faisant intervenir la police dans le cadre du milieu scolaire. Cela suscite évidemment une émotion inutile. C'est soit une maladresse soit une manipulation.» La présidente du Front national estime par ailleurs que cela «ne règle pas le problème» puisque les frontières «sont ouvertes.» Elle ajoute: «C'est au moins aussi efficace que ce que faisait Nicolas Sarkozy pendant cinq ans, à savoir ramener les roms à une fro...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant