Le Pen et Mélenchon : six mois d'insultes

le
0
VIDÉOS - «Semi-démente» pour l'un, «idiot triplement utile» pour l'autre, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, qui s'affronteront aux législatives à Hénin-Beaumont, se rendent coup pour coup dans les médias.

Le duel annoncé entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen dans la circonscription de Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, promet des échanges houleux. Durant la campagne présidentielle, de multiples passes d'armes ont opposé le candidat du Front de gauche et celle du Front national. Voici quelques morceaux choisis:

• Le 18 janvier, à Metz, Jean-Luc Mélenchon ouvre le feu et qualifie la présidente-candidate du FN de «semi-démente, qui propose des solutions auxquelles personne ne peut croire».

Il donnait ce jour là un meeting sur ces terres lorraines frappées par la désindustrialisation pour commencer «l'opération de nettoyage par rapport à la prétendue présence du FN dans les milieux ouvriers et employés».

«Cette Mme Le Pen, qui n'a aucune espèce d'imagination, passe son temps à faire des emprunts forcés pour dire: je parle comme Mélenchon. Voyez mes ailes, je suis un oiseau. Et de temps à autres, je suis xénophobe, voyez mes pattes, je suis un rat. Cela nou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant