Le Pen écrit à sa fille et demande le retour de son blog sur le site du FN

le
0
Le Pen écrit à sa fille et demande le retour de son blog sur le site du FN
Le Pen écrit à sa fille et demande le retour de son blog sur le site du FN

Jean Marie Le Pen semble décidé à enterrer la hache de guerre avec sa fille. Mais à une condition : le retour de son blog vidéo sur le site du Front national. Après plusieurs jours d'échanges acerbes suite aux propos polémiques du président d'honneur du FN sur la «fournée», l'avocat du parti a annoncé mardi que son blog ne serait plus hébergé sur le site internet du FN pour des «raisons juridiques».

Il assure n'avoir eu de contact «avec personne». «Aucune communication» avec sa fille Marine, ni avec sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, ni même avec Wallerand de Saint-Just, l'avocat historique du FN. «Personne ne m'a appelé, je suis resté seul avec moi-même». Alors pour se faire entendre et proposer «la paix» comme il dit, Jean-Marie Le Pen va adresser à la présidente du parti une lettre ouverte. Dans cette missive, qui sera publiée jeudi, il demande à sa fille le retour de son blog sur le site du FN, et plaide «l'innocence». 

Le Pen refuse d'«admettre la sanction»

«Il y a un élément de discorde dont je demande réparation compte tenu de mon innocence totale : le retrait de mon blog» affirme le député européen au Monde et à l'AFP. Il se dit «victime» d'une «injustice» et refuse d'«admettre la sanction». Pour lui, «c'est admettre la culpabilité». «Tourner sept fois ma langue dans ma bouche ? Ce n'est pas mon style», ajoute-t-il.

A plusieurs reprises, l'ancien leader du FN a réitéré que ses propos sur la «fournée» concernant Patrick Bruel étaient anodins : «C'est une locution banale dans un sens banal». Et de lancer : «pour certains, critiquer un juif ou leur répondre, c'est être antisémite. Je n'accepte pas. Ce sont des citoyens comme les autres». D'après lui, ce mot sur la «fournée n'aurait fait normalement qu'une ride sur l'océan, mais elle s'est trouvée confortée et structurée par l'intervention des gens du FN».

«Quitter le parti ? Insensé!» 

«Je ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant