Le Pen battue, mais le FN à l'Assemblée

le
0
Trois députés d'extrême droite ont été élus au second tour des législatives.

Marine Le Pen a été battue de justesse dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. La présidente du Front national a obtenu 49,89% et le vainqueur, le socialiste Philippe Kemel, 50,11%, soit 118 voix d'écart. La patronne de l'extrême droite a réclamé un recomptage des bulletins, mais la préfecture a refusé. Le représentant de l'État a objecté qu'une telle demande n'était recevable que si la candidate déposait un recours devant le Conseil constitutionnel. Marine Le Pen n'avait pas annoncé dimanche soir son intention de saisir ou non les Sages. Elle a pris acte de sa défaite et a incriminé «le redécoupage de la circonscription au bénéfice des socialistes» par le précédent gouvernement.

Au moins trois députés d'extrême droite ont en revanche été élus à l'Assemblée. Pas de quoi bouleverser le résultat du scrutin, mais, depuis 1997, le Front national n'avait jamais réussi à obtenir un siège au Palais Bourbon.

Dans la 3e du Vaucluse, Marion Maréchal-L

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant