Le Pen attaque Georges Tron pour diffamation

le
0
Accusée par le secrétaire d'État à la Fonction publique d'être derrière son incrimination dans une affaire d'harcèlement sexuel, la présidente du Front national contre-attaque en justice. Ce n'est pas la première fois que le maire de Draveil est aux prises avec la famille Le Pen.

«Je n'ai strictement rien à voir dans ces accusations», avait vivement réagi Marine Le Pen aux insinuations de Georges Tron. Visé par deux plaintes pour harcèlement sexuel, le secrétaire d'État à la Fonction publique avait clairement laissé entendre que la présidente du Front national pourrait en être à l'origine. Finalement, celle-ci a décidé jeudi qu'elle allait porter plainte pour diffamation.

Le secrétaire d'État, qui veut déposer une plainte pour dénonciation calomnieuse contre les deux anciennes employées municipales qui l'accusent, avait souligné mardi que leur avocat Me Gilbert Collard était «un proche de Marine Le Pen», avec laquelle, il est en «conflit depuis des mois». Le médiatique Gilbert Collard ne cache en effet pas ses accointances avec Marine Le Pen. Il y a dix jours, il a annoncé son rapprochement avec le Front national en se disant «mariniste». «Je n'ai pas pris ma carte au FN, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le P...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant