Le PDG de Veolia menacé

le
0

(lerevenu.com) - Selon Les Echos, l'hostilité de certains actionnaires et administrateurs à l'égard du PDG, Antoine Frérot, pourrait conduire à son remplacement. Son mandat arrive en effet à échéance à l'occasion de l'assemblée générale prévue en avril. Le quotidien économique met en avant la famille Dassault, actionnaire à hauteur de 6,3%, qui ne serait pas convaincue par la stratégie du dirigeant. Elle n'aurait «pas digéré son refus d'une restructuration dure, à base de licenciements». Comme potentiel remplaçant à Antoine Frérot, David Azema, actuellement à la tête de l'Agence des participations de l'Etat, tiendrait la corde. 

L'action Veolia est dans le vert aujourd'hui. En effet, Dassault ne cache pas sa volonté de faire remonter le cours de Bourse du numéro un de l'environnement. La famille a acheté à 19 euros il y a six ans et le titre perd 35% depuis. 

Le départ d'Antoine Frérot, et la mise en place d'un plan dur de suppression d'emplois, ne nous semblent pourtant pas être la solution miracle pour une envolée du cours de l'action. Au contraire, le groupe a désormais mis en ?uvre 50% de sa stratégie avec succès. Le titre s'est déjà repris de 64% depuis novembre 2012 et il devrait continuer à se revaloriser si les objectifs en termes de restructuration sont atteints. Changer de PDG maintenant entraînerait forcément une revue de stratégie qui pourrait prendre plusieurs mois. Le groupe risquerait de perdre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant