Le PDG de Total meurt tragiquement

le
0

Le PDG de Total Christophe de Margerie, 63 ans, s'est tué lundi soir dans le crash d'un jet à l'aéroport Vnukovo à Moscou, selon les agences de presse ruses Interfax et Ria Novosti. Le jet privé à bord duquel le patron du groupe français avait embarqué s'est écrasé au décollage après avoir percuté une dénneigeuse sur la piste, selon ces agences, citées par LiveNews et Russia Today. Les trois membres d'équipage ont également été tués.Les circonstances exactes de l'accident sont encore confuses. Selon LiveNews, le pilote a émis des signaux de détresse juste après avoir décollé, indiquant que l'un des moteurs était en feu et que le fuselage avait été endommagé. Contraint à un atterrissage forcé avec un train visiblement endommagé, l'appareil s'est alors écrasé sur la piste. Les conditions météo étaient très mauvaises ce lundi au dessus de Moscou et pas moins de 18 avions ont été déroutés vers d'autres aéroports moscovites, selon Itar-Tass."Une enquête criminelle a été ouverte pour violation des règles de sécurité après le crash d'un jet à l'aéroport de Vnukovo", a indiqué à l'agence Ria Tatyana Morozova, une responsable des autorités aériennes.Entré chez Total en 1974, il a gravi toutes marches de l'entreprise pour en devenir directeur général en 2007 puis PDG en 2010. Le décès prématuré de ce "grand patron" est une coup de tonnerre dans le monde des affaires et du capitalisme français.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant