Le PDG de Sony diffère la réponse au fonds Third Point

le
0
Le PDG de Sony diffère la réponse au fonds Third Point
Le PDG de Sony diffère la réponse au fonds Third Point

Sony tenait jeudi matin son assemblée générale annuelle des actionnaires au cours de laquelle le PDG a défendu sa stratégie et différé une réponse sur la proposition formulée par le fonds américain Third Point de mise en Bourse de ses activités dans les médias et contenus audiovisuels."La stratégie de croissance de ces activités de divertissement est extrêmement importante", a d'emblée souligné le patron du fleuron japonais de l'électronique, Kazuo Hirai, devant 10.693 actionnaires regroupés dans les salles d'un grand hôtel de Tokyo, un nombre record.L'investisseur Daniel Loeb, dirigeant de Third Point, a proposé de séparer et coter aux Etats-Unis 15 à 20% de Sony Entertainment (banque de films de cinéma, musique enregistrée, participations dans des télévisions), dans le but d'aider le groupe dans son entier à dégager davantage de profits."Nous reconnaissons qu'il s'agit d'une proposition très importante en ce qui concerne non seulement Sony aujourd'hui, mais aussi l'avenir de Sony", a déclaré M. Hirai.Mais, a-t-il poursuivi,"nous nous prononcerons après discussion et analyse en conseil d'administration en regroupant les informations requises et en prenant le temps nécessaire".Sony est dans une situation mitigée: le groupe est parvenu pour la première fois en 5 ans à dégager un bénéfice net sur l'ensemble de l'exercice d'avril 2012 à mars 2013 grâce à divers changements structurels, ce dont s'est grandement félicité M. Hirai parlant de "réforme historique". Las, l'activité centrale, les appareils électroniques, dont les TV, reste dans le rouge."Pour asseoir confortablement le succès de Sony, nous pensons que le groupe doit modifier le mode de détention de la filiale Sony Entertainment. Cela permettrait de renforcer Sony en allègeant sa dette et en lui donnant des moyens financiers supplémentaires pour revitaliser l'entité Sony Electronics", a argué M. Loeb.Ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant