Le PDG de Rhodia n'est pas candidat à la succession de Lauvergeon

le
0
En marge des résultats du groupe de chimie, qui a réalisé un bénéfice record en 2010, Jean-Pierre Clamadieu a affirmé qu'il ne prendra pas la tête d'Areva. Le titre affiche la plus forte baisse du CAC 40 en Bourse.

«Je ne suis pas partie prenante du processus de candidature à la direction de l'entreprise que vous évoquez», affirme Jean-Pierre Clamadieu, PDG de Rhodia. Cette entreprise, c'est Areva.

Alors que Nicolas Sarkozy devrait recevoir d'ici la fin février une liste de candidats potentiels pour succèder à l'actuelle président du groupe énergétique, Anne Lauvergeon, le nom de Jean-Pierre Clamadieu, a souvent été cité parmi les favoris. «Etant patron d'un groupe coté, je ne me vois pas poser ma candidature ici ou là», ajoute le PDG de Rhodia.

En attendant, Jean-Pierre Clamadieu se veut confiant pour l'avenir de son groupe.«En ce début d'année 2011, l'environnement économique mondial et les perspectives de marchés restent favorables», affirme le PDG de Rhodia, Jean-Pierre Clamadieu, cité dans un communiqué.

Pour 2011, Rhodia prévoit «dans les conditions économiques actuelles une progression de son Ebitda (résultat brut opérationnel) de 5% à 10% par rapport à l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant