Le PDG de Microsoft poussé vers la sortie

le
0
Sans le soutien de Bill Gates, premier actionnaire de la société, Steve Ballmer aurait probablement été inquiété bien plus tôt. Il a accumulé un grand nombre d'erreurs qui ont provoqué des pertes conséquentes pour le groupe.

Six semaines après avoir lancé une vaste réorganisation de la direction de Microsoft, Steve Ballmer, le PDG du groupe, annonce son départ en retraite d'ici douze mois. Cet ami de Bill Gates, âgé de 57 ans, semble avoir été incité à partir par son conseil d'administration. John Thompson, administrateur indépendant de la direction du géant des logiciels, est chargé de trouver un successeur à Steve Ballmer, en poste depuis douze ans. Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, sera également associé à la démarche.

Le PDG a accumulé les revers. Les ventes décevantes de la nouvelle version de son produit vedette Windows - Windows 8 n'a été vendu qu'en 100 millions d'exemplaires depuis octobre - , l'échec commercial de la tablette Surface qui ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant