Le PDG de la SNCF appelle à la reprise du travail

le
3
GUILLAUME PEPY APPELLE À LA REPRISE DU TRAVAIL À LA SNCF
GUILLAUME PEPY APPELLE À LA REPRISE DU TRAVAIL À LA SNCF

PARIS (Reuters) - Le PDG de la SNCF Guillaume Pepy appelle les 10.000 cheminots grévistes à reprendre le travail au neuvième jour de perturbations sur le réseau ferroviaire.

Dans une interview publiée jeudi par le Parisien, le patron de la SNCF rappelle que les députés doivent achever dans la journée l'examen de la réforme ferroviaire, contre laquelle 10.900 cheminots font grève, sur un total de 150.000 salariés de la SNCF.

"Une fois que la démocratie s'est exprimée, il serait à l'honneur du mouvement qu'il s'arrête. Il est temps de se remettre au travail au service du public", déclare Guillaume Pepy.

La grève a déjà coûté 153 millions d'euros à l'entreprise publique, souligne-t-il. "On a perdu 153 millions d'euros, ça fait 15 trains franciliens. Soit un tiers de notre résultat de l'année dernière. C'est énorme", dit-il.

"Pour le transport de fret, la moitié des marchandises qui étaient sur les trains sont passées par la route. Il y a des risques que des entreprises ne reviennent pas", ajoute-t-il.

Jeudi, la SNCF prévoit que trois TGV sur quatre circuleront sur l'axe Nord, sept sur dix sur l'axe Atlantique, un sur deux sur l'axe Sud-Est et neuf sur dix sur l'axe Est.

Plus de la moitié des trains circuleront sur le réseau Intercités.

Les syndicats grévistes souhaitent un retour à la situation d'avant 1997, avec la réunion de la SNCF et de Réseau Ferré de France au sein d'un seul établissement public, et la reprise de la dette ferroviaire de 44 milliards d'euros par l'Etat.

Le projet de loi prévoit la création d'un groupe public industriel intégré nommé "SNCF" qui chapeauterait "SNCF Réseau", le gestionnaire d'infrastructure - l'actuel Réseau ferré de France (RFF) - et "SNCF Mobilités", qui exploitera les trains.

(Marion Douet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le jeudi 19 juin 2014 à 11:56

    La reprise du travail..C'est quand ils sont en grève qu'ils travaillent les CGTistes...A leurs postes, ils se "biturent", provoquent des accidents et vous disent ensuite que c'est dû à un manque d'effectifs...La vidéo d'un ancien cheminot est assez explicite...

  • mlaure13 le jeudi 19 juin 2014 à 10:18

    Touchez pas à mes énormes avantages que m’ont octroyé la Droite et la Gauche, par démagogie, et ce, pendant des décennies !...le V-ER est dans le fruit, qui, tombé de sa branche, se flé//tri et pou//rri jour après jour !...Vivement que le FMI et l’UE prennent sérieusement les choses en main, aidé par la Veuve Guillotin, qui grogne et tire sur ses chaînes, du fonds de son corridor !... (pas confondre avec Veuve Clicquot…bibine destinée aux cadres SNCF) …..

  • M3182284 le jeudi 19 juin 2014 à 09:08

    Surtout ne pas payer les heures de grève: qu'ils y réfléchissent à 2 fois les nantis de l'emploi à vie et de la retraite à 50-55 ans