Le PDG de GE affiche sa confiance dans le dossier Alstom

le
0
LE PATRON DE GENERAL ELECTRIC CONFIANT DANS LE DOSSIER ALSTOM
LE PATRON DE GENERAL ELECTRIC CONFIANT DANS LE DOSSIER ALSTOM

(Reuters) - Le PDG de General Electric (GE) Jeff Immelt a déclaré mercredi que le groupe américain allait continuer de "travailler de façon constructive" avec le gouvernement français sur son offre de rachat des activités d'énergie d'Alstom, ajoutant s'attendre à voir le projet aboutir.

Alors que le projet se heurte entre autres aux réticences affichées par le ministre français de l'Economie Arnaud Montebourg, Jeff Immelt a déclaré, lors d'une réunion d'investisseurs, que "nous n'aurions pas commencé si nous avions pensé que nous ne pouvions pas finir".

"Il s'agit d'une opération qui peut être réalisée. Il s'agit d'une opération dans un domaine où nous avons de l'expérience. Il s'agit d'une opération que nous prévoyons de boucler", a-t-il ajouté.

Alstom a dévoilé fin avril un projet de cession à GE de ses activités dans l'énergie mais, sous la pression du gouvernement, s'est donné un mois pour examiner en profondeur l'offre de 12,35 milliards d'euros du conglomérat industriel américain et n'a pas exclu d'examiner d'autres propositions non sollicitées.

Prié de dire si l'intervention politique dans ce dossier ne risquait de faire perdre son temps et son énergie à GE, Jeff Immelt a répondu: "Vous devriez me faire un peu confiance, nous savons ce que nous faisons".

"Nous savons comment travailler avec les gouvernements. Nous avons une très bonne réputation en France", a-t-il poursuivi.

GE discute en particulier avec le gouvernement français de la manière dont les opérateurs français pourraient accéder à certaines technologies développées par Alstom, a-t-on appris de sources proches de la situation.

(Lewis Krauskopf, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant