Le pdg de Bouygues Immobilier : « Le Grand Paris, personne n'y comprend rien »

le
1
Le pdg de Bouygues Immobilier : « Le Grand Paris, personne n'y comprend rien »
Le pdg de Bouygues Immobilier : « Le Grand Paris, personne n'y comprend rien »

Dans un entretien au «Parisien Economie» à paraître lundi, François Bertière, pdg du plus gros promoteur français revient sur le projet du Grand Paris et les promesses non tenues de François Hollande.

« La construction de logements neufs n'en finit pas de baisser. 2014 sera-t-elle une nouvelle année noire pour votre secteur??

Je ne le pense pas. Pour Bouygues Immobilier, malgré un marché médiocre en baisse de 1,4?%, nous avons fini l'année 2013 en hausse de 4?%. L'an dernier, nous avons résisté avec quelque 11?000 réservations. Cette année, si on ne voit pas non plus pourquoi ça irait mieux, on ne voit pas pourquoi ça irait plus mal?! Une année noire pour mémoire, c'est 2012 où le marché a connu une chute plus brutale de 18?% des ventes de logements neufs.

Pourtant, tout le monde s'accorde pour pointer un manque de logements en France...

Tout à fait, et depuis des années le problème est toujours le même : il n'y a pas assez d'offres, trop de demandes. Environ 300?000 logements sont construits en France chaque année face à une demande de 800?000 logements. François Hollande avait promis durant sa campagne la construction de 500?000 logements par an, on est donc très loin du compte? Pourtant, et c'est un vrai paradoxe, face à ce besoin considérable, nous sommes prêts à construire plus. Mais nous ne pouvons pas.

Comment expliquez-vous une telle situation??

Tout simplement parce qu'il n'y a pas assez de terrains à bâtir, de terrains constructibles. Les maires et l'Etat, qui contrôlent ces terrains, qui sont les seuls à pouvoir accorder les permis de construire, ne sont pas généreux. Malheureusement, pour la plupart des municipalités, de nouveaux logements, ce sont de nouveaux habitants, et c'est très souvent considéré comme une contrainte. Il faut construire des écoles, des magasins, développer les transports? Ce sont des coûts et peu de recettes fiscales.

Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • berkowi le lundi 26 mai 2014 à 10:10

    Il n'a qu'à acheter les journaux, c'est expliqué de long en large.