Le PDG d'EDF veut une hausse des tarifs de 2,5% par an-presse

le , mis à jour à 11:45
1

PARIS, 31 mai (Reuters) - Le PDG d'EDF EDF.PA Jean-Bernard Levy demande au gouvernement une hausse des tarifs de 2,5% par an sur trois ans, rapporte le Journal du Dimanche qui ne cite pas ses sources. Dans l'entourage du groupe, détenu à 84,5% par l'Etat, on précise qu'"il n'y a pas d'accord". Mais "comme EDF se montre bonne fille, elle espère que sa mère sera généreuse", ajoute-t-on, toujours dans les colonnes du JDD. Contacté par Reuters, un porte-parole du groupe n'a pas souhaité faire de commentaires. La ministre de l'énergie Ségolène Royal a gelé l'an dernier une hausse prévue de 5% des tarifs réglementés et a demandé à EDF de revoir sa stratégie plutôt que de procéder à "la hausse systématique du prix de l'énergie". Une nouvelle formule de calcul a été mise en place et prend désormais en compte les prix du marché de gros et plus seulement l'évolution des coûts d'EDF. Les tarifs ont ainsi augmenté de 2,5% pour les particuliers en novembre. La hausse des tarifs évoquée dans le JDD pourrait être, selon le journal, une manière pour le gouvernement de remercier EDF de venir en aide à l'ex-fleuron du nucléaire français Areva AREVA.PA . Le géant français de l'électricité a proposé de racheter la division d'Areva dédiée aux réacteurs pour deux milliards d'euros. Cette information survient à trois jours d'une réunion organisée mercredi par François Hollande à l'Elysée sur la réorganisation de la filière nucléaire française. (Marine Pennetier et Michel Rose, édité par Pierre Sérisier)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2061328 le dimanche 31 mai 2015 à 11:56

    Pourquoi 2,5 % par an quand les prix n'augmentent pas, curieux ce type ah non c'est le medef et de l'autre côté les français vache à lait. Il a fait quoi le type de la baisse des prix du pétrole et du gaz, ils vont l'engloutir dans des prises de participation (nucléaire de surcroît) à l'étranger, l'engloutir dans Areva - faut il rappeler que EDF c'est en grande partie l'Etat actionnaire donc nous français avec nos impôts