Le PCF se donne à Mélenchon

le
0
L'eurodéputé devrait être désigner ce week-end pour être le candidat des communistes en 2012.

Avant tout débat interne, ils ont voulu manifester ensemble «contre la vie chère». En guise d'ouverture de leur conférence nationale, vendredi, les huit cents délégués communistes se sont retrouvés devant le ministère des Finances, à Bercy, pour exiger «le blocage des prix» et «la taxation des profits». Rien de tel pour favoriser une unité mise à mal ces derniers mois par le processus de désignation de Jean-Luc Mélenchon comme candidat du Front de gauche à la présidentielle. Un processus qui se poursuit ce week-end à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par le vote probable, dimanche, d'un accord politique incluant le choix - qui est celui de la direction du PCF - de l'ex-sénateur socialiste, eurodéputé et coprésident du Parti de gauche. Le seul suspense, c'est le score, qui va souligner le degré de motivation envers Mélenchon alors que toujours, depuis 1981, le PCF a présenté un candidat du parti. Les militants voteront mi-juin.

« Vote majoritaire »&#...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant