Le PCF regrette le Front contre Front de Mélenchon

le
0
Le candidat du Front de gauche a été mis en examen jeudi pour injure envers Marine Le Pen.

«Je ne suis pas arrivé à faire connaître que je m'opposais à Mme Le Pen contenu contre contenu.» L'heure, pour Jean-Luc Mélenchon, est au bilan. Jeudi, l'ex-candidat à la présidentielle du Front de gauche, qui fut ensuite candidat aux législatives à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) contre Marine le Pen, a été mis en examen pour injure envers la présidente du FN. Il l'avait traitée de «fasciste» en novembre 2011. Cette poursuite, quasi automatique en matière judiciaire, devrait donner lieu à un procès. Alors même que Jean-Luc Mélenchon a cité directement Marine Le Pen pour de faux tracts distribués durant les législatives, imputés au FN et le caricaturant en nazi. Après le Front contre Front dans l'arène politique, le Front contre Front se déporte dans les tribunaux...

Le coprésident du Parti de gauche, éliminé dès le premier tour à Hénin-Beaumont malgré un score de 21,48 %, faute d'avoir passé le seuil de 12,5 % des inscrits, impute son échec

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant