Le PCF « consterné » par la ligne gouvernementale

le
0
Pierre Laurent se montre intransigeant au sujet du budget : si le PS ne change pas ses positions, le PCF n'a aucune raison de changer les siennes.

«On s'est écoutés sans que cela fasse bouger le curseur entre nous...» Secrétaire national du Parti communiste français (PCF), Pierre Laurent est resté droit dans ses bottes après sa rencontre, jeudi matin, avec son homologue socialiste Harlem Désir. Et, selon Francis Parny, chargé des relations extérieures du PCF, la délégation dont il faisait partie est sortie «consternée du fait que le représentant du PS épouse aussi étroitement la ligne du gouvernement».

Officiellement, l'entretien qui a duré près d'une heure trente a été fixé, côté socialiste, pour tenter d'apaiser leurs relations, d'infléchir la ligne des parlementaires communistes. Au Sénat, où le PS n'est pas majoritaire à lui seul, le groupe CRC des communistes a en effet voté, début novembre, contre le projet de loi de finances de la Sécurité soc...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant