Le PCF à l'offensive contre le gouvernement

le
0
Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, a ouvert jeudi le 36e congrès du Parti communiste français en dénonçant la politique sociale «défaitiste» de François Hollande.

«Nous défendons l'industrie face aux vampires de la finance!» La symbolique est forte. C'est une délégation d'ouvriers syndicalistes de la CGT, issus des industries en difficulté (Fralib, Sanofi, Goodyear, Unilever) qui a ouvert jeudi le 36e congrès du Parti communiste français à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, seul candidat à sa réélection dimanche, a reçu de leurs mains un casque de chantier. «Pour se protéger des CRS», ont-ils précisé. Car c'est bien dans une attitude offensive que se place le PCF, devenu, selon lui, grâce à la dynamique du Front de gauche lancée en 2008, «le centre de gravité de la majorité populaire».

Soutenu par les applaudissements de ses troupes au fil de la lecture des dix-sept pages de son discours d'in...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant