Le patronat rejette les recommandations énergétiques

le
0
Au dernier jour du débat sur la transition énergétique, le Medef, l'Union professionnelle artisanale, la CGPME et la FNSEA s'opposent aux recommandations retenues qu'ils jugent non consensuelles.

Le patronat français s'est opposé ce jeudi aux recommandations «en l'état» du débat sur la transition énergétique, au dernier jour des négociations sur ces propositions qui doivent alimenter à une loi de programmation à la rentrée. «Le Medef refuser d'endosser le texte en l'état», a dit une porte-parole de l'organisation patronale. «Nous nous opposons aux positions sur (la sortie partielle du) nucléaire et sur la division par deux de la consommation d'énergie en 2050.»

Le Medef, l'Union professionnelle artisanale (UPA), la CGPME, qui représente les petites et moyennes entreprises, et la FNSEA, principal syndicat agricole français, affirment ensemble que le document qui leur est soumis n'est pas consensuel. «En ce jour de clôture du débat national sur la transit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant