Le patron des jeunes UMP s'excuse après son allusion controversée à Laval

le
0
En faisant une allusion flatteuse au dauphin du maréchal Pétain dans un billet de blog, le président des Jeunes UMP a suscité mardi l'indignation des jeunes du PS et des Verts.

Le billet n'est pas passé inaperçu, et c'était certainement le but de la man½uvre. En perpétuelle quête du «buzz» et adepte de la provocation, Benjamin Lancar a encore frappé, lundi, sur son blog. Dans un petit texte intitulé «une autre forme d'engagement de la jeunesse», le président des Jeunes populaires voulait défendre la réforme des retraites. On ne retiendra pourtant que ses parallèles hasardeux entre la France des années 2010 et celle des années 40.

«La jeunesse de 2010 s'engage, comme la jeunesse de 1940. Les proportions ne sont évidemment pas les mêmes, mais l'engagement, la croyance dans certaines valeurs restent : le courage, le réalisme, la liberté, une certaine dose de rébellion. Les jeunes UMP font partie de cette jeunesse qui s'engage», écrit-il. Saluant «la France de Guy Môquet», qui a «cru en son avenir», qui n'est «pas tombée dans la facilité», Benjamin Lancar estime que «la France des années 2010 a besoin de courage». «Ce co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant