Le patron de WPP éteint la fronde de l'AG sur son salaire

le , mis à jour à 16:06
0

LONDRES (Reuters) - Martin Sorrell, directeur général de WPP, a une nouvelle fois eu raison des contestations autour de son salaire, 22% seulement des actionnaires ayant rejeté la résolution sur sa rémunération de 43 millions de livres (58,5 millions d'euros) lors de l'assemblée générale annuelle du groupe de publicité mardi.

Martin Sorrell est l'un des dirigeants d'entreprise les mieux payés du Royaume-Uni et ses revenus ont à plusieurs reprises donné lieu à des bras de fer avec les actionnaires au cours des dernières années.

L'opposition à son salaire s'est néanmoins amoindrie au fil du temps. En 2012, près de 60% des actionnaires représentés à l'AG avaient désapprouvé sa rémunération et l'an dernier, cette proportion était tombée à 30%.

La question divise les actionnaires, bon nombre d'entre eux jugeant que même si le montant est excessif, Martin Sorrell est celui qui a élevé le groupe au rang de numéro un mondial de la publicité.

"Il ne fait aucun doute que Martin Sorrell est un directeur général performant qui a généré de la valeur pour les actionnaires, mais parfois les investisseurs doivent se demander 'quand est-ce que ça suffit ?'", estime Ashley Hamilton Claxton, de Royal London Asset Management, actionnaire de WPP.

"A notre avis, 43 millions de livres, c'est plus qu'assez."

Le groupe de publicité a précisé que plus de 90% de la rémunération de Martin Sorrell dépendaient des performances de l'entreprise.

Un porte-parole de WPP a indiqué que les actionnaires avaient bénéficié d'un retour sur investissement total de 171,5% au cours des cinq dernières années, ajoutant que l'indice FTSE 100 de la Bourse de Londres avait progressé de 21,3% sur la même période.

WPP a par ailleurs annoncé à l'occasion de l'AG que la croissance de ses revenus avait légèrement ralenti sur les quatre premiers mois de l'année, à 2,3% à données comparables contre 2,5% sur le seul premier trimestre.

(Paul Sandle et James Davey, Marc Angrand et Myriam Rivet pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant