Le patron de Siemens confirme un retard de l'accord avec Gamesa

le
0
    DUSSELDORF, Allemagne, 8 avril (Reuters) - Joe Kaeser, le 
président du directoire de Siemens  SIEGn.DE , a confirmé 
vendredi un retard dans le projet de fusion des activités 
éoliennes du conglomérat industriel allemand avec le groupe 
espagnol Gamesa  GAM.MC , sans en donner les raisons. 
    "Les informations de presse sont exactes", a-t-il dit lors 
d'une conférence organisée par le journal Rheinische Post. 
    Gamesa avait dit en janvier avoir entamé des discussions 
avec Siemens en vue de créer le numéro un mondial des éoliennes, 
représentant quelque 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires. 
 ID:nL8N15D4VB  
    En février, des sources ont dit que les deux parties étaient 
arrivées au stade final des négociations d'un accord de fusion. 
 ID:nL8N15P3ZH  
    Mais, début mars, trois autres sources ont dit que cet 
accord n'avait toujours pas été signé en raison des 
interrogations liés à une coentreprise, Adwen, existant entre 
Gamesa et Areva  AREVA.PA .  ID:nL8N16C3BG   ID:nL5N16Q3SV  
    Il a une quinzaine de jours, le Süddeutsche Zeitung a 
rapporté que Siemens était prêt à racheter cette coentreprise. 
 ID:nL5N16U2IW  
    Joe Kaeser n'a en revanche pas voulu dire si Siemens était 
intéressé, comme l'ont dit des sources lundi, par le rachat 
d'une filiale  d'Emerson Electric  EMR.N .  ID:nL5N1775CD  
    Il a également dit que Siemens ne voyait aucun intérêt dans 
la fusion de ses activités ferroviaires avec celles du canadien 
Bombardier  BBDb.TO . 
 
 (Matthias Inverardi, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant