Le patron de Shell voit la demande de pétrole excéder l'offre

le
0

LONDRES, 12 février (Reuters) - L'offre mondiale de pétrole risque de ne pas suivre la hausse de la demande en raison des réductions d'investissements décidées à la suite de la chute des cours du brut, a estimé jeudi le patron de Royal Dutch Shell RDSa.L . "Au vu du niveau actuel des prix, l'offre ne va probablement pas pouvoir suivre. Elle pourrait même baisser", dit Ben van Buerden selon le texte d'un discours devant être lu dans la soirée à un dîner des rencontres de l'International Petroleum Week à Londres. "Le marché pourrait se tendre rapidement", prédit-il, tout en notant que le redressement des prix pourrait être plus long si la production américaine de pétrole de schiste résiste à baisse des cours. "Dans tous les cas de figure, le marché restera volatil en 2015 car pour l'heure l'Opep ne montre aucun signe de vouloir reprendre son rôle d'arbitre", ajoute-t-il. Les prix du brut ont été réduits de moitié environ depuis le mois de juin, se négociant aux alentours de 55 dollars pour le Brent de mer du Nord LCOc1 . Pour s'adapter à ce nouvel environnement, les grandes compagnies pétrolières, dont Shell, ont réduit leurs budgets d'exploration de plus de 10% par rapport à l'année dernière. Dernière en date, Total TOTF.PA a annoncé jeudi une réduction de ses investissements. ID:nL5N0VM2DT (Ron Bousso, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant