Le patron de Shell perçoit un redressement du marché pétrolier

le
0

LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Le marché mondial du pétrole commence à se redresser mais l'excédent d'offre est tel que la hausse des cours risque d'être lente, a déclaré mardi le directeur général de Royal Dutch Shell RDSa.L . "J'observe de premiers signes mitigés de redressement des cours pétroliers", a déclaré Ben van Beurden au cours d'une conférence sur le secteur pétrolier à Londres. "Avec un pétrole de schiste américain plus résistant que nous ne le pensions initialement et avec encore beaucoup de pétrole en réserve, il faudra un peu plus de temps pour rééquilibrer la demande et l'offre." Les cours du pétrole se sont effondrés depuis un pic à 115 dollars le baril touché en juin 2014, le Brent LCOc1 étant tombé sous les 50 dollars. Aux yeux de Ben van Beurden, de nombreux producteurs américains vont néanmoins avoir du mal à se refinancer tant que les cours resteront bas, ce qui devrait entraîner une baisse de la production à l'avenir. "Les producteurs cherchent désormais de nouvelles liquidités pour survivre et ils auront probablement du mal à l'obtenir", a-t-il dit. A plus long terme, des cours durablement faibles et la chute des investissements en dehors de l'Opep et des Etats-Unis pourraient supprimer quasiment toutes les surcapacités de production, a poursuivi Ben van Beurden. "Cela pourrait provoquer une flambée des cours et déclencher un nouveau cycle de forte croissance de la production du pétrole de schiste aux Etats-Unis et générer en conséquence de la volatilité", a-t-il dit. (Ron Bousso; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant