Le patron de SFR n'est pas inquiet d'aller à Saint-Denis 

le
0
INTERVIEW - Franck Esser pose jeudi matin la première pierre du futur siège qui réunira 8500 personnes en 2013.

Le patron de SFR, Frank Esser, va poser jeudi matin la première pierre de son futur siège social, à Saint-Denis, à quelques encablures du Stade de France. Cet ensemble immobilier, qui représente plus de 130.000 m 2 dans l'ancienne friche industrielle du Landy-Pleyel, en cours d'aménagement, pourra accueillir jusqu'à 8500 collaborateurs à partir de fin 2013. Le nouveau siège, confié au cabinet d'architectes Jean-Paul Viguié et Associés, sera réalisé par Vinci, et rassemblera les quatre principaux sites SFR d'Ile-de-France, actuellement basés à la Défense, Nanterre, Boulogne et Meudon. Alors que les entreprises installées à Saint-Denis rencontrent des problèmes récurrents d'insécurité pour leurs salariés et leurs visiteurs, comme Le Figaro l'a révélé, SFR défend son projet.

LE FIGARO. - Vous avez choisi de vous implanter à Saint-Denis, pour regrouper des entités éparses. Est-ce aussi pour faire des économies?

Frank ESSER. - C'est d'abord un projet d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant