Le patron de Ford en piste pour diriger Microsoft

le
0
Le nom d'Alan Mulally revient avec insistance dans la course à la succession de Steve Ballmer, démissionnaire.

En annonçant fin août qu'il quitterait la tête de Microsoft dans douze mois, Steve Ballmer a ouvert la boîte de Pandore. Depuis, les paris sont ouverts, alors que le patron n'a pas de dauphin désigné dans la place. Un nom revient de manière insistante, celui d'Alan Mulally, le patron de Ford.

Pressenti dès début septembre à la tête de Microsoft, Alan Mulally avait balayé cette hypothèse rapidement: «J'adore travailler pour Ford. C'est une période très excitante», avait-il déclaré au Figaro. Trois semaines plus tard, son nom revient à la une. «N'oublions pas qu'Alan Mulally a toujours dit qu'il resterait à la tête de Ford jusqu'à la fin 2014, sans plus de précisions, mentionne un proche du dossier. Après, tout est possible.» Son contrat pourrait même être raccourci, si besoin.

Si Alan Mulally est peu connu du grand public français, i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant