Le patron de Coca-Cola fait une «gaffe»

le
0
Au moment de porter un toast au président chinois, le PDG de Coca-Cola, Muhtar Kent, se trompe de langue et parle japonais.

Hu Jintao, l'imperturbable président chinois, apprécie-t-il les plaisanteries ? Sa visite d'État de quatre jours aux États-Unis n'aura pas donné plus de clés pour répondre. Mais il faut l'espérer pour Muhtar Kent, le PDG de Coca-Cola. Afin de saluer le passage à Washington d'un hôte si prestigieux et puissant, l'emblématique patron s'était donné la peine d'apprendre quelques mots de chinois.

À la fin de son discours d'accueil, il s'est donc lancé dans un ­toast en honneur du président Hu et de sa délégation, censé rappeler à ses hôtes les meilleures traditions de leur terre natale. Mais, loin de l'émotion attendue, son chaleureux «Kanpai !» ne lui a valu que sarcasmes et éclats de rire. Alors qu'en bon mandarin il aurait dû lancer «Ganbei !», Muhtar Kent avait salué le président Hu en japonais. L'amalgame entre deux langues de puissances proches mais longtemps en guerre n'était évidemment pas des plus heureux.

Mais, de son côté, Hu Jintao aime au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant