Le patron d'Amazon chiffre ses échecs en "milliards de dollars"

le
0
Le patron d'Amazon chiffre ses échecs en "milliards de dollars"
Le patron d'Amazon chiffre ses échecs en "milliards de dollars"

Le patron-fondateur du géant américain de la distribution en ligne Amazon, Jeff Bezos, a relativisé mardi les récentes pertes de son groupe, en particulier liées à l'offensive ratée dans les smartphones, rappelant que ses échecs précédents se comptabilisaient en "milliards de dollars"."J'ai eu des échecs qui ont coûté des milliards de dollars chez Amazon.com", a-t-il indiqué lors d'une intervention lors d'une conférence sectorielle organisée à New York par le site d'informations en ligne Business Insider."Mon travail est d'encourager les gens à être audacieux", a expliqué Jeff Bezos. "Si on fait des paris audacieux, on va avoir des expérimentations" dont le résultat est incertain, mais qui "sont par nature souvent vouées à l'échec"."Mais quelques gros succès compensent des dizaines et des dizaines de choses qui ne fonctionnent pas", a-t-il assuré.L'un des échecs récents du groupe est son premier smartphone, le Fire Phone, lancé cet été sans grand succès auprès des consommateurs. Les dépréciations des stocks restés sur les bras d'Amazon ont largement contribué à une lourde perte nette de 437 millions de dollars au troisième trimestre.M. Bezos a argumenté qu'il était "vraiment tôt", pour jauger les résultats du Fire Phone, faisant valoir qu'il avait aussi fallu dans le passé plusieurs essais avant que d'autres initiatives fonctionnent, comme par exemple la place de marché établie par le groupe pour des vendeurs tiers. "Certaines de ces choses ont besoin de répétitions", a-t-il souligné.Interrogé pour savoir si Amazon était capable de dégager des bénéfices, il a assuré que "oui. En fait nous l'avons fait dans le passé".M. Bezos a toutefois réaffirmé sa volonté d'avoir une vision à long terme, qui selon lui permet "des meilleurs résultats", rappelant aussi qu'Amazon "est une collection de plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant