Le patron d'Alitalia sur le départ après le mariage avec Etihad

le
0

MILAN, 10 août (Reuters) - L'administrateur délégué d'Alitalia CAITLA.UL , Gabriele Del Torchio, est prêt à quitter ses fonctions après avoir conclu un accord avec Etihad Airways qui permet de sauver la compagnie italienne en difficulté. L'ancien numéro un du fabricant de motos Ducati avait été recruté l'an dernier avec pour mission de redresser Alitalia. Pendant près d'un an, il a oeuvré à un accord avec Etihad qui verra la compagnie d'Abou Dhabi prendre 49% d'Alitalia et investir 560 millions dans le groupe déficitaire, lequel peut désormais viser un retour à la rentabilité en 2017. (voir ID:nL6N0QE4NI ) L'accord doit être finalisé avant la fin de l'année. "Ma mission était de mener le groupe vers une alliance", a déclaré Gabriele Del Torchio au journal Corriere della Sera dans une interview publiée samedi. "Je ne sais pas encore ce que je ferai, mais je ne suis pas encore prêt à partir à la retraite." Il reviendra au conseil d'administration d'Alitalia de désigner un successeur, a-t-il ajouté en disant penser qu'il s'agira d'un Italien. D'autres journaux ont avancé le nom de Silvano Cassano, ex--administrateur délégué du groupe Benetton, comme probable candidat. Le conseil d'administration changera également de tête puisque l'actuel président Roberto Colaninno a aussi fait part de son intention de partir. Le nom de Luca Cordero di Montezemolo, président de Ferrari, a été cité pour le remplacer mais l'intéressé a démenti ces spéculations, disant vouloir se consacrer exclusivement à la prestigieuse marque automobile. (Agnieszka Flak, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant