Le patron, c'est toujours lui !

le
0

Immense favori de la finale du 50m nage libre des championnats d’Europe en petit bassin, dimanche à Londres, Florent Manaudou a justifié son statut en s’imposant en 21’’73 devant Govorov et Proud. Mais il n'était pas content de sa course.

Il n’y a rien à dire : le boss du 50m, c’est lui, encore lui et rien que lui. C’est donc sans surprise que Florent Manaudou (25 ans) a dominé dimanche le 50m nage libre des championnats d’Europe en petit bassin de Londres. Gigantissime favori de la course, le maître intouchable sur la discipline à l’heure actuelle sur la planète s’est encore montré le plus fort en devançant au bout de la ligne d’en face avec un temps de 21’’73 l’Ukrainien Andriy Govorov (21’’79) et le Britannique Benjamin Proud (21’’85). Tenant du titre, le Marseillais conserve donc son titre européen, qui vient s’ajouter aux médailles d’or mondiales, olympiques et nationales du champion sur cette spécialité dont il est le roi depuis plusieurs années. Pas d’euphorie toutefois pour Manaudou, moins rapide qu’en demi-finale la veille (il avait nagé en 21’’64). Pas non plus de sentiment de devoir accompli en perspective des Jeux de Rio en août. En sortant de l’eau, le frère de Laure ne semblait pas fier de sa performance. « Je voulais faire mieux que ça et je pensais faire mieux que ça, avouait-il sur France Télévision. Je suis déçu, je m’attendais à faire mieux. » Difficile ? Perfectionniste , Tout simplement champion.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant