Le patrimoine pour financer la dépendance

le
0
Pour relever l'allocation personnalisée d'autonomie destinée à financer les séjours en maisons de retraite, le sénat souhaiterait proposer aux familles un «gage sur patrimoine»: une somme versée tous les mois que l'État récupèrerait au moment de la succession.

La facture adressée aux résidents d'une maison de retraite s'élève en moyenne à 2200 euros par mois mais peut atteindre 5500 euros. C'est ce qu'a constaté l'Inspection des affaires sociales sur un échantillon de 20 établissements. Dans la version actualisée de son rapport, dévoilée ce mardi, la mission d'information du Sénat sur la dépendance propose des idées pour tenter de réduire ces sommes sans creuser davantage les déficits.

Pour relever l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), elle envisage une deuxième journée de solidarité. «Cela nous semble la solution la plus solide, la moins difficile», commente le rapporteur Alain Vasselle (UMP). La mission imagine aussi d'élargir aux indépendants la contribution de solidarité pour l'autonomie, payée par les entreprises en échange, justement, de cette journée supplémentaire de travail de leurs salariés. Mais la proposition la plus marquante est d'instaurer un «gage sur patrimoine»: chacun devrai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant